Actualité

Quand utiliser Emla, crème anesthésiante ?

Emla crème
Rédigé par Christophe Benoit

Emla est une crème à base de lidocaïne et de prilocaïne qui permet par une application locale d’anesthésier l’épiderme en surface ainsi que les muqueuses. Elle est disponible généralement sur ordonnance et se présente sous la forme d’un tube de 5 g dosé à 5 % accompagné de pansements. Elle peut être utilisée dans de nombreuses situations et peut être d’une grande utilité.

Dans quelles situations utiliser Emla ?

Emla est fréquemment prescrite en prévision de petites opérations en surface afin d’anesthésier la zone concernée. Ainsi, on va l’utiliser en prévision de l’insertion d’aiguilles ou de cathéters ou bien de procédures chirurgicales superficielles sur la peau ou les muqueuses comme le retrait d’un grain de beauté par exemple ou une épilation au laser. Elle peut également être utilisée dans le cadre du traitement d’ulcères des jambes afin que celui-ci soit le moins douloureux possible. On retrouve également Emla en structure hospitalière dans certaines circonstances spécifiques comme la greffe de peau fine qui du coup s’intéresse à une surface bien plus large. Dans ces cas-là, l’application est réalisée par des professionnels de santé. Il arrive également qu’Emla soit utilisé en première intention avant l’injection d’un anesthésique local supplémentaire.

Utilisation d’Emla

Selon les cas, l’utilisation et le dosage d’Emla vont différer, de même que les délais avant de pouvoir constater les effets anesthésiants de la crème, il est donc important d’anticiper son application en cas d’auto-administration par le patient. Dans le cas d’une anesthésie au niveau de la peau, il est recommandé d’étaler au moins une heure à l’avance une couche importante de crème sur la zone visée puis de protéger la zone en question à l’aide d’un pansement occlusif qui permettra de conserver la crème au bon endroit. Pour une anesthésie des muqueuses, les recommandations sont plutôt une application de 5 à 10 min avant le retrait de la crème grâce à une compresse, l’effet durera 15 à 20 min après le retrait de la crème. Il est évidemment indispensable de se laver les mains avant et après l’application. Comme tout médicament, Emla peut avoir des effets indésirables, mais ces derniers sont plutôt rares et vont consister généralement en une rougeur ou pâleur de la zone concernée et très rarement des démangeaisons et des sensations de brûlure, il arrive exceptionnellement que le patient fasse une réaction allergique, auquel cas il est nécessaire de retirer immédiatement la crème emla et d’aller consulter un médecin.

About the author

Christophe Benoit

Commentaires et réactions sur cet article